Du boulier au Cloud Computing : Chronologie de l’Informatique

Je vous propose, pour cet article, d’embarquer pour un voyage dans le passé pour retracer la façon dont l’informatique a évolué.

Dès l’Homo sapiens, l’homme a été confronté à des problèmes de saisie, de traitement, de production et de communication. Avant l’avènement de l’ère de la mécanique, autour de 1450 avant JC, les médias de communication ont été la parole, plus tard le dessin et l’écriture. Les technologies de l’époque étaient composées de papier et de plumes, les dispositifs de stockage permanent ont été parchemins puis, plus tard, bibliothèques.

Machine Jacquard

Comme les systèmes numériques ont été inventés, la première calculatrice sous la forme d’un boulier est apparue. L’ère de la mécanique a déclenché l’explosion des informations. La règle à calcul est entrée en usage et a fait l’honneur d’être comme un ordinateur disons plutôt… analogique. D’autres dispositifs mécaniques de calcul ont suivi, notamment, la Machine Analytique de Babbage et le Métier Jacquard qui utilisait des cartes perforées et de la logique binaire.

IBM Mark I

L’exploitation de l’électricité a donné lieu à des machines de calcul comme le Hollerith et International Business Machines Mark I (IBM Mark I). L’utilisation de tubes électroniques à vide a rendu possible la première génération d’ordinateurs et des programmes fabriqués, dans un premier temps, que l’on devait écrire dans la machine, puis par la suite en langage assembleur. Les deuxième et troisième générations ont suivi avec des transistors et des circuits intégrés comme éléments de logique. Les ordinateurs suffisamment puissants pouvaient occuper une grande salle, ils ont été appelé Mainframe. Puis est apparue une version un peu plus petite appelée mini-ordinateurs avec des Systèmes d’Exploitation (OS) et la programmation en COBOL et FORTRAN. La quatrième génération a donné naissance au microprocesseur et à l’IBM PC avec MS-DOS et l’AppleII.

Apple II

La tendance s’est poursuivie avec plus de miniaturisation, de puissance de calcul, de capacité de stockage et l’apparition de meilleurs Système d’exploitation et d’applications. Puis vint l’Internet et maintenant le Cloud Computing.

Internet et Cloud Computing

Cette évolution a permis de centraliser encore plus de puissance de calcul dans les centres de données, avec plus de stockage, de mémoire, de capacité de traitement et de bande passante. Une nette amélioration de la virtualisation des serveurs, de la distribution de la puissance, de l’internet haut débit et, les téléphones mobile intelligents (Smart-phones) ont contribué à l’évolution vers le Cloud Computing.

C’est un changement subtil, mais c’est un changement radical pour l’Informatique ! Avec la naissance du Cloud Computing l’Informatique doit désormais fournir des Services à la place de fournir de la Technologie. Tout y est conçu pour rendre un Service, que ce soit pour l’infrastructure, une plate-forme, un logiciel ou des utilitaires.

Pour survivre dans ce nouveau domaine, vous devrez former votre équipe pour apprendre et pour s’adapter à ce nouveau paradigme.

Alors maintenant, êtes-vous vraiment prêts pour ce voyage dans le Cloud ?

Partager avec moi !

Cet article, publié dans Cloud Computing, Qu'est ce que l'Infrastructure Informatique ?, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Du boulier au Cloud Computing : Chronologie de l’Informatique

  1. MAUSSIBOT dit :

    Comme toujours, clair, net, précis… C’est agréable à lire et ce n’est pas l’envie qui manque de partager avec toi…
    Je suis maintenant un adepte de ton blog…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s